Les_petites_m_res_courage_1_re_partie

 

Je voudrais aujourd’hui rendre hommage aux petites mères courage.

Mamans chiennes ou mamans chattes qui se battent jour après jour pour leur progéniture.

Mères courage, toujours aux aguets, qui protègent du mieux qu’elles peuvent leurs nourrissons des dangers qui les guettent à tout moment.

Mères courage impuissantes devant les actes inconscients des humains.

Mères courage chez leurs propriétaires qui leur arrachent parfois leurs bébés pour aller les abandonner dans la nature.

Mères courage livrées à elles-mêmes dans la nature à qui on vole souvent un ou plusieurs chiots.

Petites mères qui cherchent désespérément des petits qu’elles ne reverront plus.

Mères courage épuisées par l’allaitement, tenaillées par la faim, obligées de laisser leurs nourrissons pour essayer de trouver un peu de nourriture dans les détritus. Elles partent l’angoisse au ventre de ne pas les retrouver.

Mères courage qui ne peuvent rien faire contre les maladies qui touchent leur progéniture.

Mères courage qui cherchent désespérément un abri quand la pluie tropicale est trop forte. Elles emmènent un par un leurs bébés jusqu’à un endroit abrité ou au mieux sur un monticule pour qu’ils ne finissent pas noyés.

Voici quelques exemples de mères courage.

La première partie est consacrée aux mamans chiennes.

 

Maman Jolane

Comme son nom le laisse deviner, elle avait mis bas sur la plage de Bois Jolan à Sainte Anne.

Elle était squelettique et nourrissait cinq petits depuis environ trois semaines quand elle a été sécurisée. Ils s’appelaient Joly, Bradley, Limaï, Utah et la dernière Zayane je crois.

 Jolane et ses bb

                  

Toute la famille a été transférée dans un refuge en métropole et a rapidement trouvé un foyer. J’ai des nouvelles régulièrement du petit Bradley. 

Il a découvert la neige et a bien grandi depuis.

   Bradley 1

 

Bradley 2

 

 

Maman Saucisse

Elle avait fait ses bébés dans une maison inhabitée sur Bouillante.

 saucisse

Elle était nourrie par des bénévoles. Des gens sont venus se servir, cinq de ses chiots ont disparu. Il ne lui restait plus que trois filles. Zorane, Gourmande et Coquille.

    zoranne

gourmande

coquille

Maman Saucisse a été adoptée en Guadeloupe. Zorane a disparu, peu de temps après

Gourmande et Coquille ont traversé l’océan atlantique et une famille leur a très vite ouvert sa porte et son cœur.

Un an après, Zorane a été retrouvée, attachée à un mètre de chaîne. Pauvre petite, elle était comme oubliée au fond du jardin. L’association l’a récupérée aussitôt. Zorane a pris le grand oiseau blanc et coule aujourd’hui des jours heureux chez ses nouveaux maîtres.

 Zorane 2

 

Maman Chaussette

Elle avait été abandonnée avec ses trois grands chiots à Jarry, bien loin de sa maison et dans un endroit quasiment inaccessible.

 

Chaussette abandon jarry avec 3 bb 1 disparu

 

Les bénévoles d'une association de protection animale ont réussi à la sécuriser avec ses deux filles.

Le troisième chiot, à côté d’elle sur la photo, ne s'est pas laissé attraper malheureusement pour lui. Il ne savait pas que c’était pour son bien, le pauvre. Qu’est-il devenu ?

 

halfa bb chaussette

 

Haiti 0

 

Maman Chaussette a été adoptée en Guadeloupe par des maîtres dignes de ce nom cette fois.

Halpha a pris l’avion toute seule car sa coquine de sœur Haïti s’était sauvée à l’aéroport. Il a fallu amener sa maman sur le parking pour l’attirer et réussir à la capturer. Elle n’est partie que le mois suivant.

Elles vivent aujourd’hui heureuses dans leurs familles.

 haîti

 

Maman Laïka

Elle avait mis ses bébés au monde dans un caniveau. S’il avait plu cette nuit- là, ils auraient tous été noyés.

 Laïka 1 trouvée avec sa portée

 

Les petits s’appellent Rita, Gina, Lola, Nil et Nico.

 rita

     

Gina

 Laîka 3 bb 1

 

Laîka 6 bb 4 et 5

Sa sauveuse se souviendra toujours du jour où elle les a arrachés à une mort certaine et de tout le temps qu’elle a passé auprès d’eux. C’était quelque chose de magnifique.

Chez elle,  Laïka n’était jamais inquiète, elle lui faisait confiance et lui laissait prendre ses petits. C’était une bonne maman.

 Laïka et ses chiots

La photo les montre dans le premier panier un peu petit. La minute d’après ils en ont eu un plus grand où tout le monde était à l’aise. Laïka a choisi de laisser ses chiots dormir dans le grand et elle se mettait dans le plus petit après chaque tétée.

Toute la famille a été transférée dans l’hexagone et vite adoptée.

Maman Iris

iris 2

 Abandonnée, très maigre et très faible, Iris a mis bas dans les rochers près de la plage de Bois Jolan à Sainte Anne.  Elle dormait sur les cailloux, se cachant pour protéger ses bébés. Il y avait des meutes de chiens errants qui attaquent les plus faibles pour se nourrir. Trois cependant sont morts à ses côtés, il est difficile de survivre dans ces terribles conditions. Il en restait cinq. Une bénévole la nourrissait en attendant de pouvoir la sortir de là et lui a mis des linges pour qu’elle ne se blesse plus sur les pierres coupantes.

Maman Iris a pu être sauvée et est actuellement en traitement contre la vilaine maladie des vers du cœur. Phibie, Prune, Pêche, Natsie et Balou sont déjà partis en métropole et attendent de rejoindre un doux foyer.

 

Phoebe part dans sa famille

Prune

peach

naty5

balou

Maman Talia

Elle était à la rue avec ses petits à peine nés. Elle porte une grosse cicatrice autour du cou prouvant qu’elle a été attachée très longtemps avec un collier trop serré. 

Talia

Talia s’était réfugiée avec sa progéniture dans un bidon d’huile de moteur sur le terrain d’un garagiste, parmi les pneus et autres déchets mécaniques.

Le brave homme les surveillait et une voisine lui donnait à manger. Comme les autres riverains menaçaient de les empoisonner, une association est vite venue les récupérer.

Talia a eu une vraie niche pour s’abriter avec sa progéniture. Les bébés ont été baptisés Luna, Mika, Perla, Spice, Pepper et Croc Blanc.

 

luna bb talya

Mika bb Talya

Perla bb talya

spice bb tamya

pepper bb talya

croc blanc bb talya

Tout le monde coule aujourd’hui des jours heureux de l’autre côté de l’atlantique.

 

 

Et Maman Coleen

 

Jetée à l’anse Canot au Gosier avec ses trois petits, Xita, Xilou et Xson.

 

Quand elle a été sécurisée, elle s’est jetée sur la gamelle que lui a donnée sa sauveuse et n’en décollait pas. Pauvre petite mère affamée.

 

Ses chiots ne lui laissaient même pas le temps de se rassasier comme le montre la photo. Ils la tétaient goulûment.

 

Ils se sont envolés ensemble pour rejoindre un refuge.

Maman Coleen a pu voir partir ses petits dans de bonnes familles les uns après les autres avant de trouver la sienne.

 

Coleen

 

Il y a tellement de mamans courageuses que je pourrais vous écrire encore des pages et des pages.

Pour clore cet hommage, je mets une photo de Téla sortie de sa misérable vie.

Dans sa famille d’accueil elle avait pris la petite Yoli, orpheline, en affection et s’occupait d’elle comme si c’était son propre bébé. Yoli avait été récupérée si petite si menue que la protection de Tela lui a permis de s’épanouir plus rapidement.

 Tela et le petit Yoli

Yoli

La deuxième partie est consacrée aux mamans chattes.

Ecrit par Mabel